La sensibilisation des locataires

Conscients de l’importance de la sensiblisation de leurs locataires, les bailleurs sociaux sollicitent de plus en plus l’ALEC pour intervenir auprès de ceux-ci. L’évaluation de la qualité thermique et des équipements des logements est également de plus en plus fréquente.

 

Espacil: Un programme Maîtrise de l’énergie & développement durable et Action de sensibilisation

ESPACIL Habitat a souhaité engager des actions de sensibilisation et d’animation auprès des locataires. Au-delà des consommations du poste chauffage (dépendant, pour partie, de la performance de l’enveloppe thermique des logements et des installations de chauffage), les consommations d’énergie, concernent d’autres usages tels que la production d’eau chaude sanitaire, la cuisson ou l’électricité spécifique qui peuvent représenter une part importante de la facture des ménages. La consommation d’eau froide représente également une part non négligeable des charges.

 

La mission de l’ALEC vise à prendre en compte et à optimiser les actions qu’engage Espacil sur son patrimoine autour de la maîtrise des consommations énergétiques et de l’information des locataires. Cette mission est décomposée en différentes phases:

  • Phase 1 : Réaliser une enquête chez chaque locataire permettant d’évaluer leur consommation d’énergie, d’eau et d’apprécier la façon dont les locataires utilisent les appareils électroménagers.
    kit-sensbilisation-locataireCette enquête doit aussi permettre d’apprécier la notion de confort ressentie par le locataire. A travers de ces études, ESPACIL Habitat souhaite également obtenir une vision réelle de la consommation des locataires pour pouvoir ensuite les mettre en parallèle des études théoriques réalisées sur les résidences allant être rénovées.

 

 

  • Phase 2 : Sensibilisation des locataires lors de soirées conviviales sur les gestes du quotidien et les petits équipements permettant de réduire sa facture d’électricité, comment utiliser ma régulation, …

Les résidences étudiées (sites en chauffage électrique individuel):
- Guichen: Résidence « Commandant Charcot », construite en 1979, 21 logements du T1 au T6 / Résidence « Le Pourquoi Pas », construite en 1981, 21 logements du T1 au T6
- Saint-Grégoire : Résidence « La Barre Richelot » 30 logements construits en 1979, principalement T2 et T3.

 

Habitat 35 : Le suivi de consommation énergétique de ballon thermodynamique

habitat35-parcsocialDans la continuité de ses programmes de réhabilitation de son parc de logements, Habitat 35 a engagé depuis deux ans des programmes de remplacement des ballons d’eau chaude sanitaire électrique par des ballons thermodynamique sur son patrimoine. Le Chauffe-eau thermodynamique (CET) associe un ballon de stockage et une pompe à chaleur produisant de l’eau chaude. Les sources d’énergies utilisées pour le fonctionnement de la pompe à chaleur sont multiples. Le système le plus fréquemment rencontré est le chauffe-eau aérothermique qui puise l’énergie soit dans l’air extérieur, l’air ambiant (celui du local dans lequel est entreposé le chauffe-eau) ou l’air extrait du logement par la Ventilation mécanique contrôlée (VMC). Les chauffe-eau aérothermiques puisant l’énergie dans l’air ambiant sont les plus répandus.

Une campagne d’évaluation menée conjointement par l’ADEME, le COSTIC et la FFB entre 2008 et 2010 sur des CET montrait que les COP mesurés in situ présentaient des résultats réels relativement éloignés de la théorie, notamment du aux pertes statiques importantes. Les équipements testés peuvent être considérés comme « assez anciens » (installés en 2008 et 2009). L’offre disponible en France en matière de CET a beaucoup évolué, tant quantitativement que qualitativement. Les nombreuses récentes installations réalisées par Habitat 35 sur son parc de logements existants offrent la possibilité de faire des tests sur des équipements récents.

La mission de l’ALEC consiste, au travers d’un suivi de consommation d’énergie sur le ballon d’eau chaude thermodynamique, à regarder le fonctionnement des ballons, le confort d’eau chaude pour l’usager ainsi qu’éventuellement le nombre d’incidents techniques sur 30 logements répartis sur 5 sites. Nous profiterons de cette évaluation pour définir le profil énergétique des locataires et les sensibiliser sur leurs consommations d’énergie et d’eau et les économies potentielles.