Le PCAET dans le Val d’Ille – Aubigné

Le changement climatique est aujourd’hui une réalité. Il est dû à l’augmentation de l’émission de gaz à effet de serre, principalement produits par l’activité humaine. 70% des émissions de GES sont décidées ou réalisées en local, et 15% directement sont liées aux décisions des collectivités. C’est pourquoi, l’action la plus efficace est celle menée par/ sur le territoire. D’où le rôle primordial des collectivités pour atténuer le changement climatique et s’y adapter.

Une communauté de communes durablement impliquée

Un PCAET pour le territoire c’est aussi : la maîtrise des coûts, l’attractivité, le cadre de vie. 5 objectifs principaux ont été fixés:

  • Réduire les émissions de GES et renforcer le stockage carbone;
  • Réduire les consommations d’énergie et renforcer l’efficacité énergétique;
  • Augmenter la production et l’utilisation des énergies renouvelables;
  • Lutter contre la pollution de l’air;
  • S’adapter au changement climatique.
 

 

Les premiers ateliers participatifs en 2018

Début 2018, la communauté de communes a organisé des ateliers, ouverts à tous les acteurs du territoire, pour définir ensemble les objectifs quantitatifs du PACET*, en matière de rénovation, de développement des énergies renouvelables et d’actions de maîtrise de l’énergie.

Ces objectifs, ambitieux, sont aujourd’hui à traduire en actions concrètes. Pour y réfléchir et faire des propositions, les acteurs du territoire ont à nouveau été mobilisés, au travers de 3 ateliers:
> Atelier bâtiment, le 19 septembre,
> Atelier énergies renouvelables, le 25 septembre,
> Atelier de synthèse le 16 octobre.

Le premier atelier s’est tenu le 19 septembre au siège de la communauté de communes à Montreuil-le-Gast. Une vingtaine de personnes ont activement participé, représentant à la fois des artisans, des élus, des agriculteurs et des associations. Ces propositions, ajoutés à celles sur les énergies renouvelables, issues de la soirée du 25 septembre, seront mises à l’échange lors de l’atelier de synthèse du 16 octobre.

La poursuite en 2019

Le projet de PCAET a été adopté à l’unanimité lors du conseil communautaire du 12 mars 2019. Son plan d’actions repose sur 7 orientations :

  • Accompagner la généralisation du bâtiment durable (en lien avec la Plateforme Locale de Rénovation de l’Habitat) ;
  • Produire des EnR par la valorisation durable des ressources locales et des projets citoyens ;
  • Mettre en œuvre un aménagement durable du territoire (en lien avec PLUi et PLH) ;
  • Faire évoluer l’agriculture vers plus d’autonomie et de diversication pour réduire son impact sur les émissions de GES et de polluants et valoriser son rôle pour le stockage du C et la production d’EnR ;
  • Préserver et valoriser le patrimoine naturel pour renforcer la résilience carbone du territoire (en lien avec la Trame Verte et Bleue et la compétence eau) ;
  • Mobiliser pour la transition énergétique et écologique ;
  • Faciliter les mobilités durables (voir schéma des déplacements).
 
 

Les actions pour lesquelles l’ALEC est partie prenante

Orientation n°1.2 : Patrimoine public exemplaire
dont :

  • Poursuivre le Conseil en Énergie Partagé (CEP communal et communautaire)
  • Proposer un CEP renforcé incluant de l’AMO, un suivi du chanter, de la mise en route et du fonctionnement, de l’ingénierie financière
  • Poursuivre les campagnes type Défi énergie
  • Renforcer l’appropriation du CEP dans les communes

Orientation n°2.3 : Développer la filière bois énergie autour de la plateforme d’andouille-neuville, dont :

  • Identifier des zones et bâtiments potentiels sur l’ensemble du territoire et mener une première analyse en partenariat avec l’ALEC et AILE
  • Inciter à mobiliser le Fonds Chaleur (le mobiliser en propre pour les projets communautaires
  • Organiser des échanges entre communes (en partenariat avec l’ALEC, Abibois et BRUDED

En savoir plus: https://www.valdille-aubigne.fr/energie-climat/plan-climat-air-energie-territoire-pcaet/