Aides financières pour les travaux de rénovation énergétique

Entre les crédits d’impôts transition énergétique, le prêt éco-PTZ, les certificats d’économie d’énergie des fournisseurs, les aides de l’ANAH, les plateformes locales de la rénovation… il n’est pas toujours facile de s’y retrouver. Afin de savoir à quelles aides financières vous pouvez prétendre pour vos travaux de rénovation énergétique et notamment ceux liés à l’isolation, et comment s’y prendre : les conseillers énergie de l’ALEC du Pays de Rennes, membre du réseau national FAIRE, vous aident dans vos démarches.

Les aides nationales pour les travaux de rénovation énergétique

  • LA TVA À 5,5 %

La TVA est réduite au taux de 5,5 % pour les travaux de rénovation énergétique éligibles au Crédit d’Impôt (CITE). Pour plus de détails, consultez la page du site de l’ADEME.

  • Le crédit d’impôts Transition Énergétique (CITE)

Il vous permet de déduire de vos impôts 30 % des dépenses engagées pour vos travaux. Il est plafonné à 8 000 € de dépenses pour une personne seule et 16 000 € pour un couple. Ce montant est majoré de 400 € par personne à charge.
Pour bénéficier de cette aide, vous devez faire réaliser la plupart des travaux par des professionnels qualifiés RGE.

  • L’Éco-Prêt à taux zéro (ÉCO-PTZ)

L’éco-PTZ permet d’emprunter de l’argent sans payer de taux d’intérêt. Le remboursement est étalé sur 15 ans maximum et jusqu’à 30 000 € peuvent être débloqués, soit une mensualité s’élevant à environ 166 €. En comparaison, emprunter 30 000 € sur 15 ans à 0 % d’intérêt plutôt qu’à 3 % permet une économie de plus de 7 000 € de taux d’intérêt. Simulez l’échéancier d’un prêt grâce à l’outil de l’ANIL.

En copropriété, l’éco-PTZ collectif permet d’enclencher des travaux ambitieux.

  • Les aides de l’ANAH

Les aides de l’ANAH peuvent être significatives pour les ménages les plus modestes si la performance énergétique globale du logement est améliorée. Vous trouverez plus de détails sur le site de l’ANAH.

  • Les certificats d’économies d’énergie (CEE)

Ils sont générés par les travaux de rénovation, et peuvent être valorisés auprès d’un fournisseur d’énergie. Attention de ne pas passer à coté ! Il existe également des CEE « coup de pouce » sous conditions de ressources, d’un montant compris entre 2 000 € et 3 000 € pour les ménages qui souhaitent faire certains types de travaux (remplacement d’une chaudière fioul par une énergie renouvelable notamment).

Les autres aides locales

En complément des aides nationales, la CC Val d’Ille-Aubigné renforce l’accompagnement financier des ménages :

Prime spécifique au solaire thermique

Prime à l’installation de chauffe-eau solaires individuels dans le but de réduire les consommations d’énergie non renouvelable destinées à l’eau chaude sanitaire.
Montant de l’aide : 25 % de l’investissement HT de l’opération totale du système d’eau chaude solaire, plafonnée à 2 000 €.
Ce montant sera divisé en deux versements potentiels :

  • Un premier versement de 15 % pour la pose du chauffe-eau solaire, après vérification de la facture.
  • Un deuxième versement de 10 % pour la production au bout d’un an après l’installation, sous conditions d’atteinte d’une production d’eau chaude solaire égale ou supérieure à 365 kWh/m2/an.

Prime spécifique au bois de chauffage

Prime à l’installation d’un appareil à biomasse solide très performant, seul ou hybridé avec le solaire, afin de substituer en tant que chauffage principal un système de existant électrique de plus de 2 ans ou un existant fossile ou au bois datant de plus de 10 ans. Cette aide est conçue sous la forme d’un remboursement d’achat d’un combustible bois de qualité (sur un maximum de 3 ans).

Montant de l’aide :

  • Chaudière biomasse solide ou mixte biomasse-solaire : 2 000 € ;
  • Insert, foyer, poêle, cuisinière, alsacien bois ou autre biomasse solide : 1 000 €.

Prime spécifique rénovation performante B+

Cette aide a pour but l’incitation à réaliser d’importants travaux d’économie d’énergie (isolation, ventilation et équipements) dans les logements antérieurs à la réglementation thermique 2005 afin d’atteindre une étiquette énergétique « B » et avec un test d’étanchéité. Une option BBC Réno est soutenue avec un remboursement de frais dédiés à la labellisation.
Montant de l’aide :
20 % sur le montant HT des travaux éligibles, plafonnée à 10 000 €

Remboursement option label BBC Réno : 2 500 € max

Pour plus d’information, contactez les conseillers du Val d’Ille-Aubigné au 02 99 69 58 93 (prix d’un appel local).

Pour les particuliers en maison individuelle : consultez la plaquette ci-joint, ainsi que le site http://ecotravo.rennesmetropole.fr

Pour les particuliers en co-propriété : consultez la plaquette du dispositif et des aides financières.

Dans le cadre du Plan d’Action en faveur de l’Energie Durable de la commune, une aide financière est apportée à tout habitant installant un chauffe-eau solaire individuel. Cette installation permet de réduire les émissions de gaz à effet de serre, de favoriser l’utilisation d’énergies renouvelables, de réduire les charges des habitants concernés et ainsi limiter l’impact de la hausse du coût de l’énergie.
Pour plus d’information, contactez la direction de l’aménagement urbain de la commune au 02 99 29 75 54.