Retour sur le petit déjeuner technique #17 : « Cap sur le décret éco-énergie tertiaire ! »

Le 10 juin dernier l’ALEC et le SDE35 ont organisé le Petit déjeuner technique sur le Décret Éco Énergie Tertiaire avec l’appui de la CCI 35.

Une soixantaine de participants (dont une trentaine représentant des entreprises) étaient présents.

Un premier point sur le cadre réglementaire a été fait par Solène Piriou, chargée de mission qualité de la construction et concessions hydroélectriques au Service climat énergie aménagement et logement de la DREAL Bretagne.

En effet Éco Énergie Tertiaire est une obligation règlementaire engageant les acteurs du tertiaire vers la sobriété́ énergétique. Concrètement, elle impose une réduction progressive de la consommation d’énergie dans les bâtiments à usage tertiaire afin de lutter contre le changement climatique. L’objectif visé est la réduction des consommations d’énergie de l’ensemble du parc tertiaire d’au moins 40% en 2030, 50% en 2040 et 60% en 2050.

Afin d’assurer un suivi des consommations énergétiques, la plateforme OPERAT a été présentée aux entreprises et acteurs institutionnels présents. À noter qu’ENEDIS propose la transmission directe des données vers OPERAT.

Un deuxième temps a été consacré aux témoignages d’entreprises et de bureaux d’études :
·      Antoine Reneaume pour Impulse
·      Jonathan Durand pour Itherm Conseils
·      Rémy Langlois, directeur du SUPER U Rue de Brest
·      Thibaut Lemonnier pour CITEDIA

Par la suite différentes structures ont pu présenter les solutions à mettre en œuvre pour répondre aux objectifs du décret. Parmi elles étaient présentes :
·      Bretagne Eco Entreprises (B2E), Loïc Evain, Secrétaire général
·      Bretagne Développement Innovation (BDI), Marine Moua, Chargée de communication
·      Bretagne Compétitivité (ARIST / CREATIV), Guillaume Menard, Conseiller Stratégie & Innovation
·      CCI 35, Nathalie Delfour, Conseillère Entreprises « Environnement et Energie »
·      Energ’Iv, Pierre Moal, chargé de projets Photovoltaïques
·      ALEC, Nathalie Gibot, Responsable du pôle Acteurs du territoire

À l’ALEC nous proposons un conseil sur mesure, pour en savoir plus consultez notre page dédiée au décret.

Des acteurs comme l’ALEC existent pour accompagner les acteurs du secteur tertiaire pour les économies d’énergie. Par ailleurs, en cas de non-respect du décret les pénalités sont d’abord celles liées aux coûts de l’énergie qui évoluent fortement à la hausse, et des amendes à hauteur de 2500 € pour une personne physique, 7500 € pour une personne morale.